AS ISAE-SUPAERO

contact@as-isae-supaero.com

AS ISAE Supaéro
10 Avenue Edouard Belin - BP 54032
31055
Toulouse CEDEX 4

  • Facebook Round

FOOTBALL

Informations pratiques

  • Présidents (2019) : Alice Dechelette (Foot F, alice.dechelette@student.isae-supaero.fr) et Basile Rochut (Foot M, basile.rochut@student.isae-supaero.fr)

  • Horaires : Foot F : Mercredi 18h - 19h30 ; Foot M : Mercredi 19h30 - 21h30

  • Lieux/Clubs : Terrain Supaéro

Bilan 2017

Bilan équipe féminine

Cette saison 2017-2018 a commencé par le recrutement pendant la période d’intégration. Nous en sommes plutôt satisfaites, car nous avons recruté 6 1A, une AST 2A, et 4 masters (dont 2 MGP qui partent maintenant). Nous n’avons malheureusement pas réussi à récupérer les 4A qui avaient commencé le football 2A, et nous avons perdu Charlotte qui a arrêté de faire 3 sports. Nous sommes pour l’instant une équipe de 21 personnes. Il est probable que l’on recrute d’autres 1A, car certaines ont l’air intéressées après avoir entendu par des amies que l’ambiance dans l’équipe est sympathique. Une 3A devrait aussi revenir car elle vient en stage à Toulouse à partir de janvier.

Cette année, nous avons changé d’entraîneur, car Gilles Calinski a appris au dernier moment qu’il n’était plus disponible cette année. Nous avons donc actuellement pour entraîneur Philippe Mauriès, qui entraîne aussi l’équipe masculine. Nous avons un entraînement par semaine, le mercredi de 18h à 19h30, comme l’année dernière. Cet horaire pose parfois problème car c’est en même temps que les conférences du module Cycle de conférences, mais nous essayons de voir avec l’administration pour qu’il y ait des conférences à d’autres moments. Nous avons été une dizaine en moyenne aux entraînements en ce début d’année. Nous étions très nombreuses au début de l’année, avant qu’il y ait des blessées et que les examens du jeudi ne réduisent l’effectif.

Le premier match de l’année a eu lieu durant le tournoi Supont’Héros 2017, et nous avons poursuivi la tradition de la victoire. Nous avons ensuite pu participer à un tournoi de rentrée organisé par la FFSU, pendant lequel nous avons perdu qu’un match. Cela a permis de ne pas démotiver les nouvelles recrues, qui sont d’ailleurs de très bonnes joueuses même si elles sont débutantes ! L’équipe est à nouveau inscrite à la FFSU pour cette année. Nous avons environ 1 match par semaine (2x25mn) depuis le mois de novembre. Nos matchs ont toujours été programmés le jeudi après-midi, au moment ou beaucoup de joueuses sont occupées, donc nous avons du mal à être nombreuses aux matchs (nous devons jouer à 8, mais nous avons dû jouer à 7 plusieurs fois). Nous espérons avoir des matchs à d’autres moments pour les nouvelles phases de poules à la rentrée. Pour l’instant, nous avons fait un match nul (dans la continuation des premiers matchs de l’année), puis 3 défaites. Nous remarquons que notre niveau s’améliore, mais nous avons du mal à le faire ressentir dans les scores. Nous espérons que nous réussirons mieux lors des prochains matchs. Nous n’avons pas de mauvaises joueuses, et cela permet à l’équipe de rester souder et de bonne humeur dans n’importe quelle situation.

L’ambiance est d’ailleurs très importante pour nous. Nous avions vraiment eu l’impression d’avoir une équipe soudée l’année dernière, et nous avons voulu bien intégrer les nouvelles joueuses. Nous avons donc décidé de faire des maillots de foot personnalisés avec nos surnoms dessus. Nous avons par ailleurs organisé un repas en commun avec le football masculin récemment.

Pour la suite de l’année, nous espérons améliorer les résultats des matchs, et participer à plusieurs tournois sportifs, pendant lesquels nous avons en général de meilleurs résultats qu’en FFSU. Normalement une équipe part pour le Challenge Centrale Lyon, et nous devrions participer aux EAG. Il nous faudra aussi trouver la future capitaine pour continuer à faire vivre ce club, puis faire la passation, avec l’équipe masculine un week-end en février. Nous espérons faire perdurer la bonne humeur dans ce club, tout en progressant en technique.

 

Bilan équipe masculine

Bilan des résultats de cette 1ère partie de saison :

- Equipe 1 (Super Excellence, poule 1) : 5 matchs, 0 victoire, 1 nul, 4 défaites, 5 buts marqués, 18 encaissés, 6ème/6. - Equipe 2 (Excellence, poule 1) : 6 matchs, 1 victoire, 0 nul, 5 défaites, 2 forfaits, 11 buts marqués, 21 encaissés, 6ème/7.

L’équipe 1 est reléguée en Excellence, l’équipe 2 est reléguée en Honneur.

Première partie de saison compliquée pour les deux équipes du SFC, qui (comme l’an dernier) se retrouvent reléguées en division inférieure. Il faudra réaliser une deuxième partie de saison solide pour retrouver l’échelon supérieur.

La fréquentation des entraînements a été très élevée au début, puis a diminué pour devenir relativement stable depuis un moment (50 personnes en moyenne au début de l’année, entre 20 et 30 depuis les campagnes).

Début de saison 2016/17

En cet automne 2016, temps de campagnes à l'ISAE, le 11 de la chouette, plus communément appelé SFC, faisait sa rentrée en se déplaçant chez son plus proche voisin et grand rival : l'INSA.

Après un premier match amical contre une équipe de ligue et une prestation très satisfaisante, l'équipe 1 du SFC arrive en étant sûr de ses forces pour affronter l'équipe 2 de l'INSA. L'équipe est presque complètement renouvelée par rapport à la saison précédente. L'ancien président Megel s'en est allé et il est de même pour tous ces camarades de promo. Seuls rescapés sur la feuille de match ; Le Moulec le célèbre avant centre, Koke et Lentaigne nos cadors, et enfin le capitaine Petitnicolas. Pour le reste, l'équipe se compose de vieux brisquards (nos amis les 4A), d'un petit nouveau (Floquet), les autres étant restés à la maison pour cause de campagnes, et enfin et surtout de nos amis les espagnols en grand nombre au coup d'envoi.
Temps ensoleillé, conditions idéales, le coup d'envoi est donné par Mme l'arbitre Cadinot.
Début de match à sens unique, le SFC domine de la tête et des épaules son adversaire qui n'arrive plus à sortir de sa moitié de terrain. Le milieu supaérien composé de Lentaigne, Ohlmann et Santamaria fait le job à la récupération et c'est tout le bloc équipe qui le ressent. Puis peu à peu l'équipe adverse sort la tête de l'eau et remonte le ballon. C'était sans compter sur le collectif de l'équipe. Le ballon circule bien, ça passe d'un côté, ça va de l'autre. Et puis Le Moulec (auteur d'une première mi-temps digne de Cavani en terme de d'efforts et de courses) reçoit la balle sur le côté gauche, sert Cabezuelo dans la profondeur. El pichichi ne se fait pas prier deux fois: il s'impose avec une facilité déconcertante dans son duel à l'épaule avec le défenseur et s'en va battre le gardien. 1-0 pour les visiteurs !!!!
Le match se poursuit et le 11 de la chouette reprend le contrôle du ballon. Sur un corner qui suit presque immédiatement l'ouverture du score, la balle est mal dégagée par les adversaires. Marin se trouvait au 16,50 m et décoche une demi-volée du mauvais pied qui prend le chemin du petit filet opposé : de quoi faire pâlir le grand Zizou...... Et 2-0 !!!!!
Le reste de cette mi-temps n'est que domination et sur une nouvelle possesion, Santamaria reçoit une balle dans la surface de réparation et envoie le cuir en pleine lucarne d'un magnifique extérieur du pied. 3-0 puis 4-0 sur un nouveau but de Cabezuelo dans la foulée sur un nouveau face à face avec le gardien. Ce dernier se permettra même de tenter un piqué juste avant la mi-temps, sans réussite.
4-0 c'est aussi le score à la mi temps.
4 changements sont décidés par le coach pour faire tourner l'équipe. Les adversaires changent aussi leur composition. La reprise est compliquée pour le SFC, comme un manque de fraicheur se fait ressentir et l'INSA en profite pour prendre confiance et enfin poser son jeu. Mais l'équipe bleue et blanche fait jeu égal et la partie s'équilibre. les adversaire se procurent quelques légères occasions mais rien d'alarmant. Le SFC aussi possède plusieurs occasions mais un cruel manque de lucidité se fait ressentir..... Marin enlève une tête de Petitnicolas qui filait droit au but et Le Moulec fait de même avec une frappe de Floquet.. Le SFC n'y est plus vraiment mais réussit à préserver l'avance conserver le score acquit en première mi temps.

SCORE FINAL : 4-0 pour le Supaéro Football Club ! Plusieurs enseignements à retenir de ce match mais surtout les 3 points pour notre entrée en lice.

Prochain match : mercredi 30/11 cotnre l'ENAC sur leur terrain à 20h30. On compte sur votre soutien !!!!

Thibs

Bilan 2016

L'équipe 1 des garçons remporte le Massilia Sun Ball ! En championnat FFSU, ils atteignent les 8èmes de finale de Super Excellence.

L'équipe 2, quant à elle, est allée jusqu'en quart de finale du championnat d'excellence.

Les filles remportent le titre lors des EAG.

Foot F EAG 2016

Quelle victoire … Mais surtout quel match !!! Bien sur je parle des filles du SFC en finale des EAG face à Madrid :)

Commençons par un petit aperçu du tournoi.
Jeudi, premier match difficile face à Madrid qui se conclu par une défaite 3-0. On enchaine avec un match face à l’ENAC, où l’équipe montre ses progrès technique et gagne 5-0 contre l’ENAC (mais perd la cheville droite de la capitaine). Pour finir la journée, malgré une équipe réduite, les filles se battent mais perdent 1-0 contre l’ENSMA.
Vendredi, l’heure de la revanche a sonné face à l’ENSMA. Le jeu est brillant, ce fut le plus beau match de l’année, et l’envie est là, le résultat aussi : victoire 3-0. Ce match a été marqué par un magnifique coup franc de Gourgues, épatant l’ensemble des supporters, et par le premier but de Canonni !

Nous voilà alors qualifiées pour la finale face à Madrid. L’enjeu est de taille et les difficultés aussi. Le soleil est au rendez vous, en ce samedi matin, néanmoins les filles ne sont pas au top de leur forme et le coach Vivant manque à l’appel. Heureusement Megel est là pour motiver les troupes et pour nous rappeler que « une finale ça se gagne ! ». Schuler et Vuillemot, blessées, sont sur le banc pour soutenir leur équipe.

Les premières minutes sont supaériennes, la présence de Gourgues comme milieu, qui s’illustrait dans un de ses autres sports lors du premier match, déstabilise l’adversaire. Avec l’aide des autres milieux Cannoni et de Dianous, elle remonte la balle pour notre attaquante Gourlaouen qui tente de passer cette défense espagnole. Cependant, les espagnoles sont coriaces et récupèrent toutes les balles. On voit les progrès énormes que l’équipe a faits depuis le début de l’année et de ce tournoi, le jeu est rapide et équilibré. Cannoni, petite boule pleine d’éMergy est partout et n’hésite pas à aider la défense déjà bien solide. Celle ci, formée de Le Clerc et Mergy, intercepte les balles espagnoles de plus en plus agressives et, grâce à de belles passes en profondeur, les fait remonter jusqu’aux milieux. Ces dernières courent beaucoup, ce qui impose des changements fréquents avec Vavoda, qui donne tout sur le terrain. Alors que Gourlaouen récupère une balle de Gourgues et essaye de passer le milieu du terrain, une madrilène arrête la balle et veut la passer à sa coéquipière, c’est sans compter sur la ténacité de notre pointe qui s’interpose et est frappé de plein fouet par la balle sur l’oeil gauche. Par chance, il ne lui restera à la fin du match, qu’un beau maquillage violet sur la paupière.

A la mi-temps, Megel ne trouve rien à redire, il nous faut continuer ainsi. Le match reprend avec une nouvelle composition, De Dianous passe en pointe, le temps que Gourlaouen retrouve la vue, et Kahil entre en défense, au plus haut de sa forme. Le jeu est plus compliqué pour les filles de la chouette, les espagnoles ont de nombreuses occasions mais c’est sans compter sur Martin qui, avec la complicité des poteaux, empêche tout but. La tension monte, les espagnoles s’acharnent mais aucune des deux équipes ne lâche. Les passes de Vavoda et De Dianous sont précises, ajouter à cela la puissance de Gourgues, le match est délicieux à regarder. A quelques minutes de la fin, Gourgues récupère la balle, fait une passe à De Dianous qui centre sur Gourlaouen, hélas elle n’arrive pas à cadrer, pressée par les adversaires. Cette belle action nous rempli d’espoir pour la fin du match et fait tenir l’équipe.

Les prolongations sont marquées par de nombreuses remontées d’un coté comme de l’autre qui montre la similitude de niveau entre les 2 équipes.
Et là, Gourlaouen qui en rêvait encore la veille se sent moins sereine lorsque cette grande finale se finit aux tirs au but ! La pression monte encore d’un cran. Les espagnoles commencent et marquent, Vavoda tire la première pour la chouette mais ne cadre pas, Martin plonge pour intercepter un tir, puis Gourgues tire d’une telle puissance près d’un poteau que la gardienne n’a aucun espoir de l’arrêter. Madrid remarque puis Le Clerc tire sur le poteau droit, tout comme l’espagnole qui suit. Gourlaouen met les conseils de Megel en pratique, elle feinte un tir à gauche pour finalement tiré à droite de la gardienne ! 2 partout, le stress est à son comble. La capitaine de Madrid se prépare à tirer mais rate son tir qui n’est pas cadré, c'est au tour de Cannoni dont le tir est capté. Maintenant, c’est la mort subite, Martin ne faiblit pas sous la pression et récupère la première balle espagnole, c’est alors à Mergy de tirer…. Et là, la tranquille défenseuse centrale Mergy tire et marque !!!! Son premier but de la saison nous permet d’empocher la victoire !!! L’émotion est à son comble !

Ce match a été sans aucun doute le match de l’année en terme d’émotions. Au début des EAG, gagner face à Madrid relevait de l’ordre du rêve, mais les efforts ont payé, l’envie et la motivation ont été plus fortes, l’équipe a muri au cours de ces matchs et cette victoire elles l’ont mérité ! Mon seul regret est d’avoir été blessé au cours du deuxième match, merci à l’équipe de m’avoir soutenue car rester sur le banc était plus que frustrant, mais je ne peux être que très très fière de mon équipe !!!! Celles qui n’avaient presque jamais touché un ballon rond il y a 8 mois sont à présent championnes d’Europe ! Merci encore à nos super coachs, à notre gardienne Martin qui a été nommé femme du match, et à tous nos supporters ! Et surtout bravo à cette équipe qui nous a offert du jeu et de l'émotion lors de ces 5 matchs.

Football EAG 2016

COMPTE-RENDU FOOT M - EAG 2016
 

L'épisode 1 - Les poules mouillées.

Cette année, le SFC M a l'occasion de réaliser une grande performance aux EAG. L,'équipe est mûre, affamée et portée par des présidents en soif de victoires. Si l'état d'esprit et le niveau des joueurs sont à leur paroxysme, l'infirmerie compte toujours quelques talents dont il faudra se passer.

1er match : SFC - ROME

Le coup d'envoi de ce match vandetta pour les hommes de Gilles et Philippe sonne la fin d'une victimisation sans nom de la part des italiens aux EAG. Le SFC tient bon la barre en première mi-temps mais se fait peur inutilement sur des actions incongrues dont les italiens ont failli profiter pour prendre de l'avance. C'est un début de premier mi-temps où les diarrhées de stress et autres maux de bidoches se libèrent pour laisser peu à peu place à la déroute italienne. On ne voit plus que le SFC au devant des ballons les plus dangereux, sans succès pour autant.

La deuxième mi-temps change le visage de la rencontre. La sorti des valeureux Elias et Ait-Ameur a sans nul doute fait perdre une demi-étoile à la note FIFA 16 des Blues mais pourtant, c'est bien sans que le 11 de la chouette va ouvrir le score grâce à Chaibi qui, d'un contrôle frappe enchaînés, fouette la vessie de porc dans le panier offensif, le gardien resté placide, droit sur ses guibolles. Le plus dur est fait, tant la domination stérile travaillait le tempérament des Blues. Il ne faudra d'ailleurs pas attendre longtemps avant que Maneval, resté haut sur le corner de Berthelon, suinte une chaussette mouillée coulante après un cafouillage habituel des grands matchs de Super Excellence Foot M. Ca fait 2-0 et on en restera là pour cette rencontre au goût chocolat. Quel début de compétition pour les bleus et blancs.

2ème match : ENSMA - SFC

Après l'unique prestation des hommes de Philippe et Gilles, l'ENSMA se fait dans le froc et n'ose se montrer pour évaluer leur niveau. C'est par un forfait que le SFC se propose premier de la poule avec 8 points (4pts la victoire, 2 pts le nul et 1 pt la défaite) avec un goal-average de 5 ! Propre.

La poule mouillée de l'épisode : l'ENSMA

Foot M : Résumé du match du 12/02/15

Messieurs les fervents acteurs du SFC, Aujourd'hui était le premier match de 2015, contre les kinés que l'on connaissait déjà et contre qui on avait déjà fait un nul plat (1-1) au match aller. C'est un 0-0 inattendu qui clôt ce match frustrant.
Le SFC aborde cette rencontre avec un 4-1-2-1-2 spécialement concocté par notre cher Patrick qui sait être présent lorsque Gilles part en vacances (ou croit que c'est nous qui sommes en vacances..). L'équipe souffre d'absents comme Chanfray et Come qui ont préféré jouer la rencontre sur FIFA, ou encore Neeraj à cause de problèmes personnels que l'on pardonne bien évidemment. Le cadre est dressé.
La première mi-temps est très encourageante tant le club de notre coeur domine les débats. Sûrement plus d'une dizaine de frappes et énormément de situations que l'on ne parvient pas à concrétiser.. Le capitaine tire encore son coup-franc dans le mur, Beligond loupe un énorme face à face avec le gardien lui coûtant une blessure à l'épaule, Heulhard manque plusieurs fois le cadre et même l'arrière droit Maneval manque une frappe du mauvais pied dans la surface A la mi-temps une chose est sûre: on ne se fera pas pièger et on mettra ce but rapidement.
En deuxième période, les kinés reviennent avec de l'ambition et parviennent à développer leur jeu, alertant, bien que de loin, le gardien Marc qui est resté lucide jusqu'au bout. Heureusement, Gouasmi (arrivé avec un retard d'une mi-temps quand même) rejoint ses coéquipiers et fait du bien offensivement: le SFC reprend le jeu à son compte mais il manquera encore de la justesse dans les derniers gestes.
On notera, à part cette accablante frustration que nous ressentons tous, un esprit d'équipe assez exemplaire pour ce SFC qui doit plus se remettre en question individuellement que collectivement. La défense fut intraitable. Avec un peu de travail devant le but pour nous les attaquants, et surtout plus d'assiduité à l'entraînement, on devrait taper n'importe lequel des prochains adversaires de l'équipe à la chouette. Je vous attends en forme et motivés, mais surtout assidus aux entraînements après les vacances.

Foot M : Début de saison difficile pour le SFC mais on ne baisse pas les bras!  11/2014

Voilà quelques semaines que la saison du SFC a débuté et, bien que une cohésion et un esprit d'équipe se mettent en place au fil du temps, le SFC cherche encore sa première victoire de la saison.

La préparation de l'équipe s'est très bien passée, lors des matches de pré-saison contre l'Ensica (victoire 1 - 0) et les Ponts et Chaussées (victoire 3 - 1), de nouveaux "cracks" ont emergé (Lebecque, Maneval, Megel, Heulhard, Braguier et bien d'autres).

Mais la réalité d'un championnat, où l'application, l'engagement et l'agressivité doivent être pleines, couplée avec les absences de certains cadres, a peut-être surpris la formation Supaérienne.

Le 16 octobre, le SFC affrontait KINE à Cazal Lapujage, sous une chaleur de plomb, l'équipe n'est pas parvenue à maintenir son avance obtenue via le crâne de notre cher Beligond, dont la générosité dans l'effort fut récompensée comme il se doit. Résultat final: 1 - 1.

Le 06 novembre, c'était au tour de l'INSA 4 à Supaéro. Face à une équipe 4, qui s'apparentait plus à une équipe d'amis qu'à une vraie équipe 4, les bleus ont eu du mal dans l'engagement physique en première mi-temps. 1 - 0 à la mi-temps puis 2 - 0 à la 65ème pour l'INSA. Mais dans la difficulté, l'équipe ne s'est pas découragée et a redoublé d'efforts pour réduire la marque à 2 - 1 via l'infatigable (mais vraiment...) Quentin Jacob sur corner. Mais à quelques minutes de la fin, l'INSA 4 tuait le match avec un troisième.
Résultat final: 1 - 3 défaite.

Le prez foot, Ayoub

Finale de championnat universitaire 05/2014

L'équipe de Football de l'ISAE disputait jeudi 15 mai la finale du championnat Universitaire de Football face à la monstreuse équipe du Mirail. Lourde défaite 7 à 0....

"Nos deux dernières confrontations en championnat s'étaient soldés sur deux défaites (2-3 et 2-4). On les savait meilleurs que nous sur le papier mais pas invincibles. Et pourtant, on a jamais été capables de les inquiéter. L'absence de notre attaquant vedette Alamine Dairou a pesé... Plus le score s'allongeait et plus notre combativité diminuait. Même la chance nous fit défaut comme sur cette barre qui privait Koch Regis de marquer le but de l'honneur en 2ème mi-temps.

L'adversaire, bien plus affuté, bien plus fort et disposant d'un effectif de qualité, mérite amplement leur victoire. Il faut les féliciter."

Ayoub, respo Supaéro.